Traduction

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

abeilles

Jeu: Pyramide

Jeu: Grenouille

Info

halte au bruit

LES SOUFFLEURS À FEUILLES, UN FLÉAU À BANNIR ?

Les souffleurs à feuilles pullulent en automne. Il présentent pourtant plusieurs effets nocifs pour la santé de l’homme, mais aussi pour la nature.

 

« Déjà plus d’une feuille sèche, Parsème les gazons jaunis ; Soir et matin, la brise est fraîche, Hélas ! les beaux jours sont finis ! », écrivait Théophile Gautier dans sa « Chanson d’automne ». On pourrait ajouter à la fin de cet extrait « Vrrrroooouuummm ». Si vous ne l’avez pas reconnu, c’est le « doux bruit » d’un souffleur de feuilles, de sortie en ce début d’automne. Un appareil dont l’utilisation par les municipalités ou les particuliers fait débat.

Le souffleur à feuilles néfaste pour l’homme et la nature
Vous ne pouvez pas les rater. Depuis quelques années, les souffleurs à feuilles sont les meilleurs amis des agents municipaux, dont le ramassage des feuilles dans les parcs ou jardins, tâche parfois fastidieuse, est facilitée par leur utilisation. De plus en plus de particuliers s’équipent aussi de cet appareil, disponible à un prix abordable de 40 euros, même si les plus coûteux peuvent aller jusqu’à 500 euros. Pourtant, son utilisation s’avère néfaste pour la nature, mais aussi pour les hommes.

Un bruit équivalent à celui d’un tronçonneuse
Commençons par le principal désagrément, qui n’a échappé à personne : son bruit. Quoi de plus désagréable que d’entendre cet infernal « Vrrroouuummm » quand on se balade tranquillement ? Logique lorsque l’on sait que certains souffleurs à feuilles sont tout simplement nocifs pour l’ouïe : le seuil de 85 décibels, limite pour la santé, est parfois dépassé par ces engins, qui peuvent monter jusqu’à 105 décibels selon un rapport du Canton de Genève. Soit le bruit d’une tronçonneuse. Pas le plus mélodieux que l’on connaisse…

Les risques de brûlures et les maux de dos, car l’appareil pèse plusieurs kilos parfois, sont également signifiés sur les notices d’utilisation. Rien de bien rassurant.

Un mélange de carburant et d’huile
Pour utiliser l’appareil, il faut également porter des lunettes de protection et des manches longues, afin d’éviter de recevoir des débris volants. Et surtout un masque, car les souffleurs à feuilles disséminent des poussières avec une certaine puissance, ce qui accélère leur diffusion et peut avoir des conséquences directes sur la santé : toux, risques pour les asthmatiques et danger pour les yeux. Même chose pour les pollens, auxquels certaines personnes sont allergiques.

Autre point important à souligner : ces engins sont généralement polluants. Les souffleurs thermiques à deux ou quatre moteurs, comptant parmi les plus « efficaces » du marché, fonctionnent avec un mélange de carburant et d’huile et renvoient des gaz d’échappement dans l’air.

Pourquoi se débarrasser des feuilles mortes ?
En 2011, une étude menée aux États-Unis et relayée dans le Washington Post a démontré qu’un souffleur à feuilles avait émis 299 fois plus d’hydrocarbures qu’une camionnette en une demi-heure d’utilisation, mais aussi plus de monoxyde de carbone et d’oxydes d’azote qu’un pick-up ou qu’une berline. C’est tout sauf anodin puisqu’il s’agit de composants responsables de pluies acides et participant au réchauffement climatique.

Un constat qui ne vaut pas pour les souffleurs à feuilles électriques, fonctionnant sur secteur ou sur batterie, mais plutôt utilisés sur de petites surfaces. Il faut donc plutôt privilégier ce type d’appareil, qui se révèlent également moins bruyants, même si, plus généralement, leur utilisation n’est pas vraiment conseillée pour l’équilibre de la faune et de la flore.

Une utilisation parfois réglementée
En effet, enlever les feuilles mortes, c’est priver le sol de matières organiques apportées naturellement par celles-ci. C’est aussi priver certains invertébrés de nourriture, quand les souffleurs ne les tuent pas simplement. Sans parler des nuisances citées ci-dessus, qui sont également valables pour les animaux. Autant de points négatifs qui ont poussé certains à agir.

souffleur feuilles mortes
Le râteau est bien meilleur ! ©Margaret M Stewart

Dès les années 1970, des villes de Californie avaient interdit l’utilisation des souffleurs à feuilles. Leur utilisation est généralement réglementée dans certaines villes, comme à Genève(1) : elle est interdite entre février et octobre et à certains horaires, comme c’est le cas pour les tondeuses à gazon (pas après 20h, le dimanche après-midi…).

Le râteau et le balai, les alternatives


Plusieurs appels à bannir leur utilisation ont été lancés. Sur Facebook, la page Stop aux souffleurs à feuilles rassemble une centaine de personnes. Car des alternatives existent.

Si vous voulez vraiment vous débarrasser des feuilles jonchant votre sol, le râteau et le balai sont des instruments tout aussi efficaces et qui étaient utilisés bien avant les souffleurs à feuilles. Ou alors pouvez tout simplement utiliser ces feuilles pour votre jardin : elles feront un excellent fertilisant naturel ou une bonne protection pour vos jeunes pousses, histoire de leur faire passer l’hiver au chaud.

du mouton

Possession de moutons : ce que dit la loi

     La loi française instaure un cadre concernant la possession de moutons, que ce soit par les exploitants agricoles ou par des particuliers. Selon les textes, tout propriétaire, même non professionnel, d'un ou plusieurs ovins est tenu de se déclarer et d'identifier chaque animal présent sur son exploitation. Un recensement annuel des animaux possédés doit également être envoyé à l'Établissement départemental de l'élevage. Un contrôle strict qui permet notamment d'éviter les contagions. En cas d'épidémie de fièvre aphteuse, par exemple, tous les ovins d'une zone sont alors abattus afin d'éviter la propagation de la maladie. Il faut pour cela qu'ils soient recensés, ce qui n'est pas toujours le cas quand ils sont détenus par des particuliers.

La réglementation

L'abattage rituel des animaux sans étourdissement est une dérogation qui peut être levée à tout moment et est strictement encadrée par les articles R214-73 à R214-75 du code rural et selon les modalités pratiques et directives de la circulaire du 14 juin 2018 adressée par les ministres de l'intérieur et de l'agriculture aux préfets. Les préfets mais aussi les maires qui peuvent prendre connaissance du GUIDE AÏD EL KEBIR doivent veiller à sa bonne application. Elle précise également les sanctions pénales en cas d’infraction au règlement. Quelques exemples : - abattage en dehors d’un abattoir agréé = 6 mois de prison + 15 000 euros d’amende, - transport d’un animal vivant dans le coffre d’un véhicule ou sans autorisation = 6 mois de prison + 7 500 euros d’amende, - absence de précaution pour limiter la douleur et la souffrance de l’animal, absence d’immobilisation dans une berce agréée avant mise à mort, suspension d’un animal conscient, pas d’immobilisation préalable avant la saignée = 750 euros d’amende. La circulaire rappelle aussi qu’il est interdit d’abattre les moutons et agneaux, pour les fêtes de l'Aïd, ailleurs que dans un abattoir agréé (surtout pas à la ferme ni dans sa baignoire ou tous autres lieux non agréés par les préfets), de les transporter dans le coffre des voitures et d’user de contention manuelle ou non égréée.

masques l'Etrat et la Tour ????

DISTRIBUTION DE MASQUES AUX PERSONNES DE + DE 70 ANS lundi 20 avril 2020 16:09 Une partie des masques commandés par la Municipalité a été livrée en Mairie. Ces masques lessivables et répondant aux normes imposées seront distribués, dans un premier temps, aux personnes de 70 ans et plus à la Mairie le jeudi 23 avril 2020 de 9h à 12h et de 14h à 17h, sur présentation d'un justificatif de domicile et d'une pièce d'identité (une personne par foyer si possible avec les pièces d'identité concernées). Une file d'attente sera mise en place sur le parking afin d'appliquer les distances de sécurité préconisées. Les gestes barrières devront également être respectés. Une autre distribution est prévue ultérieurement pour le reste de la population. Mairie de L'Etrat

DIstribution de masques à La Tour info site mairie

NON à l'A45

Lire la suite : NON à l'A45

Marche blanche

Selon la police, 60 000 personnes ont participé à la marche républicaine organisée, ce dimanche matin, à Saint-Etienne, pour défendre la liberté d'expression

 

 

Elections municipales 23 Mars

Télécharger la profession de foi de la liste d'intérêt communal

Copyright © 2021 La Tour en Jarez - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
Original Solarflare design by Rhuk lunarized by Joomlashack modified by Sysinfomac

Galeries Photos

This slideshow requires Adobe Flash Player 10.0 (or higher). JavaScript must be enabled.



Météo


Array ( ) |//|
/web8/sysinfomac/www/|http://sysinfomac.fr/publicite/|